Comment optimiser les performances de vos rapports Power BI ?

338 Likes comments off

L’application rapports de Power BI est un outil qui permet de présenter à l’aide de visuels comme les graphiques les résultats de données d’analyses. Elle offre des possibilités de personnalisation et de mise à jour puis permet d’intervenir à plusieurs. Malgré tous leurs atouts, les rapports Power BI peuvent prendre du temps à se charger ou présenter des visuels difficiles à concevoir. Ce sont des situations qui affectent l’expérience utilisateur. Pour éviter cette mauvaise expérimentation, la meilleure solution est d’optimiser les performances de ses rapports. Voici comment cela se fait.

Sommaire

Les actions relatives au modèle de données

L’optimisation des performances des rapports Power BI se fait à deux niveaux. Le premier se rapporte au modèle de données. Ici, il faut effectuer plusieurs actions pour atteindre l’objectif souhaité. Concrètement, vous devez :

  • Procéder à une modification des types de colonnes et des dates ;
  • Convertir en variables plusieurs mesures ;
  • Au lieu de données calculées, vous servir de mesures ;
  • Pousser en amont les données transformées ;
  • Faire usage du schéma STAR.

En dehors de ces gestes, vous devez aussi effectuer vers Power Query le déplacement de toute logique devant être calculée au niveau de la ligne. Cela signifie que vous devez plutôt vous servir de M pour concevoir les colonnes calculées comportant les calculs SI ALORS au lieu de faire usage de DAX pour plus d’informations…

Effectuer une limitation du modèle de données

De toutes les techniques d’optimisation de performances de rapports Power BI existantes et liées au modèle de données, il y a une qui semble conduire plus rapidement au résultat désiré. Celle-ci consiste à limiter le modèle de données. Elle sous-entend deux actions.

L’une qui est d’ailleurs le geste à privilégier consiste à supprimer de vos rapports toutes les colonnes de votre modèle de données qui ne vous serviront pas. Si cette astuce ne marche pas, vous pouvez à présent mettre en œuvre l’autre. Elle repose sur le fait de faire usage de la sécurité au niveau de la ligne.

Les techniques d’optimisation de performances liées à l’affichage du rapport

L’affichage du rapport constitue le second volet sur lequel vous devez intervenir pour effectuer l’optimisation des performances de vos rapports Power BI. Ici aussi, il y a plusieurs gestes à poser, notamment trois.

D’abord, vous devez faire usage de Performance Analyser. Venez vous former sur l’importance d’utiliser cet outil pour analyser. Ensuite, pour favoriser des performances optimisées de vos rapports Power BI, vous devez également vous passer de l’usage de trancheuses.

Le recours de cette fonctionnalité ne doit intervenir que si cela semble nécessaire. Ce qui est plutôt recommandé, c’est de se rendre dans le volet Filtre pour utiliser les filtres disponibles sur Power BI

Utiliser peu de visualisations

La dernière action relative à l’affichage du rapport pour optimiser les performances de ses rapports Power BI est d’utiliser le moins de visualisations possible. Vous devez en effet comprendre que lorsque le rapport contient trop de visualisations, cela augmente le nombre de calculs que Power BI réalise.

À titre d’exemple, au lieu que vous intégrez plusieurs cartes métriques uniques lors de l’affichage de KPIs, vous devriez plutôt faire usage d’une carte à plusieurs lignes.

Tu pourrais aimer

A propos de l'auteur: Hervé

Après avoir fait du SEO pendant 7 ans, j'ai décidé de créer ma propre agence de référencement et de création de sites internet.