Informatique des données : Quelles opportunités d’emploi ?

31 Likes Comment

De façon générale en informatique, une donnée est la représentation d’une information dans un programme. Et lorsqu’on parle d’informatique, elle est présente dans tous les domaines que ce soit dans l’intelligence artificielle, le big data, le cyber sécurité, la numérisation, etc. Cependant, face à cette augmentation rapide des besoins en informatique dans les entreprises de toutes sortes et de toutes tailles, il est évident qu’il y a une véritable niche d’emplois qui s’offre aux spécialistes du domaine.

Les besoins dans le secteur sont considérables et l’informatique embauche à tous les niveaux, du technicien à l’ingénieur. Dans cet article, nous allons aborder quelques opportunités d’emploi dans le secteur de l’informatique des données.

Informatique des données : le métier de Data scientist

De façon quotidienne, le data scientist jongle avec une quantité de données afin de leur donner du sens et de la valeur. En effet, dans sa pratique, il est en charge de la gestion et de l’analyse de données informatique concernant les clients, les prospects ou encore les collaborateurs. Même si en apparence, on pourrait qu’il ne s’agit que de deux missions singulières, il y a bien d’autres tâches qui se cachent en dessous. Le métier de data scientist ne se limite pas à comprendre la data. Le professionnel doit pouvoir la faire parler. Le but est que ses conclusions répondent à un besoin spécifique de l’entreprise dans laquelle il travaille. Cela peut constituer à l’identification des axes d’amélioration pour la structure.

Pour mener à bien ses missions, le data scientist doit travailler en étroite collaboration avec d’autres secteurs de l’entreprise comme le service commercial, le service financier ou le bureau juridique. Les activités principales du data scientist sont :

  • La définition d’une modélisation statistique ;
  • L’identification des outils d’analyse à utiliser pour collecter les données ou pour leur construction ;
  • La synthétisation des résultats dégagés et la facilitation de leur exploitation.

Bien qu’il s’agisse d’un métier récent, le professionnel du data scientist peut travailler dans des structures variées telles que l’industrie, la finance, la médecine, le commerce, etc. En effet, le data scientist est prisé des entreprises qui le plébiscitent pour les accompagner dans l’amélioration de leurs performances. C’est donc un métier qui a vu le jour avec le développement du numérique. Dans son quotidien, le data scientist s’appuie sur ses connaissances en data mining, machine learning, en statistiques et utilise les technologies de l’information.

Exercer en tant que data scientist exige d’être à l’aise avec l’informatique. Il s’agit là de son outil principal qui lui permet d’exploiter toutes les données qui lui sont transmises. De même, il doit disposer de multiples compétences scientifiques en mathématiques, statistiques, modélisation, analyse de données. Par ailleurs, il se doit d’avoir des notions relatives au secteur d’activité de l’entreprise pour laquelle il entend travailler. Exigeant de la rigueur, le data scientist doit pouvoir savoir gérer le stress.

Sur le marché de l’emploi, c’est un métier qui offre d’excellentes perspectives d’emploi aux professionnels qui se seraient formés.

Recrutement dans le secteur de l’informatique des données : le métier de data analyst

Encore appelé « analyste des données », le data analyste est chargé de l’exploitation des informations recueillies par le biais de différents canaux afin de faciliter les prises de décision au niveau des dirigeants. En effet, aujourd’hui le numérique prend une place importante dans la vie des entreprises, car celles-ci reçoivent une quantité impressionnante d’informations au quotidien. Ce qui leur permet d’optimiser leurs stratégies. Pour l’exploitation de ces nombreuses données, elles ont besoin d’un technicien hautement qualifié qu’est le data analyst. La mission du data analyst consiste en effet à traiter les différentes données concernant les clients, les produits ou les performances de la structure afin de dégager des indicateirs utiles aux décideurs. Les informations fournies par le data analyst permettent aux entreprises de définir par exemple les produits à proposer aux clients tenant compte de leurs besoins, la stratégie marketing à adopter ou encore les améliorations à apporter au processus de production.

Dans la pratique de son travail, le data analyst doit posséder des compétences particulières, notamment en ingénierie informatique. En l’espèce, il sera amené à utiliser des outils spécifiques au Big data tels que les outils de traitement de données afin de transformer les données brutes en informations utiles. Pour le data analyst, le langage informatique n’a aucun secret. L’analyste de données a aussi recours à d’autres outils et méthodes statistiques qui devront l’aider à dégager des tendances pouvant aboutir à des recommandations sur les stratégies à adopter. Il a besoin également des compétences en marketing qui lui permettront de conseiller les dirigeants de l’entreprise dans ce domaine. La rigueur est l’un des éléments indispensables pour le traitement correct de la quantité importante de données disponibles.

Au sein de l’entreprise, le data analyst est rattaché à la direction des systèmes d’information et est responsable de toutes les opérations des bases de données. Pour cela, il a plusieurs missions qui se présentent comme suit :

  • Modéliser et assurer les mises à jour régulières de la base de données ;
  • Trouver des sources de données pertinentes ;
  • Extraire et traduire des données business en données de consommation ;
  • Définis la cible des campagnes de marketing ainsi que les tendances d’achats ou de consommation ;

Il doit cependant avoir une excellente maitrise des outils et du langage informatique, des techniques d’analyse des données et des méthodes statistiques. Le data analyst est un métier qui exige une bonne formation initiale. Il doit avoir une aisance rédactionnelle, comprendre l’anglais et savoir respecter les règles de confidentialité et de non-divulgation d’informations sensibles.

Le métier d’architecte logiciel : un développeur expérimenté pour l’entreprise

L’architecte logiciel est un ingénieur expérimenté qui a pour rôle la gestion de l’organisation du code des programmes. En pratique, il veille à la création et au respect de la structure du logiciel. Le métier d’architecte logiciel exige de son professionnel beaucoup d’organisation, de logique et un esprit de synthèse. Au fil de ses expériences, l’architecte logiciel est un ingénieur qui a acquis le recul nécessaire pour avoir une vision globale du système à concevoir, en tenant compte de ses interactions avec d’autres sous-systèmes et des problèmes éventuels.

Pour évoluer en tant qu’architecte logiciel, certaines compétences sont indispensables au métier. Il faut :

  • Savoir s’approprier le besoin du client et interagir convenablement avec lui pour bien comprendre son métier et sa problématique. Il doit également tenir compte des attentes des utilisateurs et des développeurs ;
  • Disposer du recul technique nécessaire pour pouvoir conseiller l’utilisation de technologies plus récentes ;
  • Être en veille permanente au niveau technologique et ne pas hésiter à s’autoformer de façon régulière à travers les MOOC.

Outre ces compétences techniques en rapport avec le métier d’architecte logiciel, le technicien doit avoir de la créativité, le sens de l’innovation, ou encore la communication écrite et orale afin de défendre ses choix. En clair, le rôle de l’architecte logiciel est de garantir le respect du modèle d’architecture logicielle ainsi que sa création. L’architecte applicatif ou architecte logiciel peut évoluer vers une fonction de directeur des systèmes d’information.

Notez qu’il existe deux types d’architectes logiciels :

  • L’architecte fonctionnel dont la tâche est d’optimiser les processus et il dispose d’une excellente connaissance des méthodes d’analyse ;
  • L’architecte technique qui conçoit des architectures techniques, robustes et évolutives. Il fait office de pont entre le chef de projet et les développeurs.

Le métier d’architecte cloud

La mission de l’architecte cloud consiste en la définition de l’architecture technique de l’infrastructure hébergée dans le Cloud. En tant qu’ingénieur, il veille à la sécurité des données hébergées. L’architecte cloud fait évoluer l’architecture pour qu’elle réponde aux besoins des différents utilisateurs. De même, il assure l’interopérabilité de toute nouvelle solution avec l’environnement existant. Pour bien évoluer dans son métier, il se doit de se tenir informé des dernières technologies en rapport avec le secteur d’activité, mettre en place les solutions et les superviser.

Afin de réussir sa mission, l’architecte cloud devra :

  • Collecter le besoin à héberger dans le Cloud ;
  • Concevoir la solution à déployer ;
  • Participer au passage à l’exploitation.

En effet, pour optimiser la communication et le stockage internes en entreprises, la plupart des sociétés ont besoin d’un Cloud privé, simple d’utilisation et accessible. Dans son intervention, l’architecte cloud permet de développer cet outil et le rendre le plus ergonomique possible. Cependant, un architecte cloud doit avoir une compétence générale du SI, des compétences systèmes Linux, etc.

En somme, l’ingénieur cloud est un professionnel de l’informatique chargé du stockage et de la gestion des données à l’extérieur de l’entreprise. Il est aussi affecté à la sécurisation de leur accès à partir des postes de travail, des tablettes ou smartphones. Ce professionnel accompagne les sociétés dans leur mutation vers le numérique. Le métier d’ingénieur cloud s’installe sur le marché de l’emploi en offrant de belles perspectives d’avenir pour les futurs professionnels.

En somme, notez qu’aucun secteur d’activité aujourd’hui n’est pas par l’informatique. Il est utile dans tous les domaines. Ce qui fait d’ailleurs une niche potentielle d’emploi pour toutes personnes qui s’intéressent à ce domaine qu’est l’informatique des données. Il existe de nombreux métiers tels que : le data scientist, le data analyst, l’architecte logiciel, l’architecte cloud, chef de projet informatique, etc.

Tu pourrais aimer

Hervé

A propos de l'auteur: Hervé

Après avoir fait du SEO pendant 7 ans, j'ai décidé de créer ma propre agence de référencement et de création de sites internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *