Comment réussir l’audit SEO d’un site internet ?

37 Likes Comment

Une évaluation des performances SEO d’une plateforme web s’impose périodiquement. Quels sont les principaux avantages d’un tel exercice technique ? Comment se déroule-t-il concrètement ?

Audit SEO, la clé d’une meilleure visibilité

Ce thème désigne un diagnostic approfondi d’un site internet pour identifier les éléments à optimiser afin de booster son positionnement dans les SERP. Les différentes analyses s’effectuent conformément aux normes établies par les moteurs de recherche. Elles permettent de relever les points forts et les insuffisances de la plateforme ainsi que les axes d’amélioration SEO.

Cet état des lieux s’impose fréquemment pour recentrer la stratégie SEO d’un site internet autour des actions prioritaires. Cet exercice ne se limite pas uniquement aux facteurs visibles comme le contenu ou l’expérience utilisateur. Il porte également sur des notions beaucoup plus techniques comme le code source ou l’indexation des pages.

Pour réussir un audit SEO, les agences de référencement naturel utilisent des outils spécifiques. Certains logiciels tout-en-un permettent une analyse SEO et SEA complète comme le révèle ce test de SEMrush. Ils servent à évaluer facilement un site internet afin de connaitre son positionnement dans les SERP. Ils ressortent rapidement les défaillances en vue d’une optimisation de la visibilité de la plateforme concernée.

Audit SEO, une évaluation des performances SEO

Une bonne stratégie de référencement naturel doit reposer sur des objectifs SEO spécifiques, clairs atteignables et mesurables dans le temps. Les différents diagnostics doivent les prendre en compte pour vérifier si le promoteur a réussi à relever les défis contenus dans sa stratégie SEO. À chaque étape, l’audit se déroule de la manière suivante.

  • Un état des lieux s’effectue conformément aux exigences des moteurs de recherches. Différents outils SEO permettent de connaitre les points forts ainsi que les insuffisances. Ils ressortent aisément les principaux éléments à étudier.
  • Une comparaison des résultats obtenus avec les objectifs fixés s’impose pour relever les gaps. Cela implique une analyse approfondie des indicateurs clés.
  • Une conclusion partielle précise les axes d’amélioration en vue de rendre plus efficace la stratégie de référencement naturel.

Un audit SEO peut également s’intéresser aux performances des concurrents directs. Cela aide le promoteur concerné à prendre toutes les mesures nécessaires pour optimiser sa visibilité en ligne. La plupart des plateformes mènent une rude bataille pour figurer dans les premières SERP. La mise en place d’une politique de veille commerciale s’impose. Un diagnostic récurrent permet d’identifier les priorités.

Audit SEO, l’analyse de la stratégie des mots-clés

La première étape consiste à mesurer la performance de chacun des mots-clés. Cela requiert un outil de suivi des positions. Cela permet d’identifier les mots-clés sur lesquels un site conserve son efficacité. Cela s’impose pour ajuster une politique de marketing pour atteindre de meilleurs résultats. La spécificité de la stratégie de mots-clés représente un facteur important. Les consultants SEO recommandent aux promoteurs de concentrer leurs efforts sur un nombre raisonnable de mots-clés afin d’optimiser leur visibilité sur ces derniers. Cela aide à limiter les dépenses et à rentabiliser facilement les investissements consentis. Un audit SEO doit aussi s’intéresser à l’origine du trafic naturel d’un site web. Cela permet d’évaluer l’efficacité des mots-clés ciblés. Le promoteur ou le spécialiste SEO en profite pour détecter de nouveaux mots-clés à intégrer à la stratégie de visibilité.

Audit SEO, les analyses techniques

Ce diagnostic se déroule en plusieurs phases.

  • La première étape concerne le crawling du site web. Elle s’effectue à l’aide d’un outil spécifique. Celui-ci va extraire une liste complète des pages de ladite plateforme avec leurs caractéristiques principales comme les titres, les méta descriptions, les URL ou les statuts de redirections. Un filtre HTML permet de repérer les erreurs 404 afin de les corriger. Cet exercice aide également à relever les redirections 301 et 302 pour y remédier. Toutes les versions d’un nom de domaine doivent orienter les internautes vers une plateforme unique.
  • La seconde étape consiste à vérifier l’indexation des pages et du robots.txt. Cela permet de s’assurer que les moteurs de recherche pourront les consulter pour les intégrer dans les SERP. L’outil Search Console se révèle très pratique pour une telle analyse. Il sert également à confirmer ou infirmer la présence d’un sitemap. Cela simplifie la tâche aux algorithmes.
  • À la troisième étape, l’auditeur s’intéresse à l’ergonomie du site web. Une bonne arborescence SEO implique des pages bien structurées et organisées de manière hiérarchique. Cela permet aux robots d’indexation de les parcourir facilement.
  • Un audit SEO doit s’intéresser également à la vitesse de chargement d’une plateforme internet et à son design responsive. Différents outils existent pour apprécier la compatibilité mobile et la rapidité d’affichage des pages. Ils peuvent s’utiliser pour effectuer des tests sur la quasi-totalité des types d’appareils afin de relever les insuffisances.
  • La dernière étape consiste à analyser les fichiers logs de la plateforme. Cela fournit des données fiables et exhaustives sur l’activité des robots d’indexation. Cela permet de s’assurer qu’aucun bug technique n’empêche le crawl normal d’un site internet.

Audit SEO, une analyse approfondie des contenus

Les moteurs de recherche tiennent compte de la qualité et de la pertinence des articles publiés sur un site pour effectuer leur classement. Les vérifications interviennent manuellement et prennent du temps. Mais, elles valent véritablement la peine.

  • Les titres ne doivent pas dépasser 65 caractères et doivent comporter le mot-clé principal de la page. Ils doivent aussi intégrer un élément d’incitation au clic.
  • Les méta descriptions ne doivent pas excéder 155 caractères. Un mot-clé principal et secondaire doit forcément y figurer.
  • Un maillage interne efficace s’impose également pour une bonne visibilité d’une plateforme. Des outils SEO permettent d’évaluer la stratégie mise en œuvre dans ce cadre.

Les algorithmes des moteurs de recherche pénalisent les sites avec des contenus dupliqués. Un auditeur SEO doit donc retrouver les articles issus du copier-collage afin de procéder à leur suppression. Différents outils SEO existent pour effectuer facilement cette vérification. Les promoteurs doivent s’assurer que les plateformes qui ont plagié leurs textes y intègrent un lien vers leurs pages. Les robots des moteurs de recherche en tiennent compte pour le classement.

Audit SEO, une analyse des backlinks

Les diagnostics doivent aussi porter sur la stratégie de netlinking. Des backlinks de qualité convainquent les algorithmes de Google de la fiabilité d’un site. Cela renforce considérablement l’autorité de son domaine et améliore la visibilité de la plateforme concernée. Cette étude s’effectue à l’aide d’un outil spécifique. L’auditeur s’intéresse à la pertinence des liens. Il vérifie s’ils présentent une relation avec le domaine d’activité du promoteur. Il s’assure qu’ils proviennent de domaines référencés avec une note élevée de PageRank.

Les backlinks doivent aussi provenir de différentes sources comme les blogs, les annuaires afin de convaincre facilement les moteurs de recherche. Ils doivent pointer vers les pages à forte valeur ajoutée du site concerné. Ils doivent également porter sur des mots-clés pertinents qui tiennent compte de la zone géographique et de la langue. Ce diagnostic permet d’évaluer l’efficacité de la stratégie de netlinking en place. Sur la base des axes d’amélioration proposées, le promoteur réoriente la politique mise en œuvre afin d’attirer des prospects qualifiés.

Audit SEO, analyse de l’expérience utilisateur

Ce diagnostic permet de s’assurer que la plateforme concernée garantit une excellente navigation aux internautes. Il prend en compte les performances du site web. Le promoteur s’intéresse aux thématiques qui attirent le plus de prospects sur ses pages. Il relève les contenus les plus consultés par les lecteurs. Il identifie également les articles qui ont généré le plus de conversion sur sa plateforme. Il s’assure que les liens internes fonctionnent correctement et que les formulaires marchent convenablement. L’auditeur vérifie aussi si les boutons de call-to-action apparaissent idéalement et redirigent parfaitement les internautes qui y cliquent. Différents outils SEO ressortent les principaux indicateurs qui permettent de bien évaluer l’expérience utilisateur. Cela aide un promoteur ou un spécialiste SEO à relever les éventuelles failles afin de prendre des mesures correctrices.

Tu pourrais aimer

Hervé

A propos de l'auteur: Hervé

Après avoir fait du SEO pendant 7 ans, j'ai décidé de créer ma propre agence de référencement et de création de sites internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *